Prendre RDV
Fabienne AUZANNEAU
Sophrologue à Janville sur Juine - Proche Lardy / Bouray
 
Cabinet médical, 68 Grande Rue, 91510 Janville sur juine
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 12h30 et de 14h à 19h30
07 80 98 26 21
 
 
Fabienne AUZANNEAU
Sophrologue à Janville sur Juine - Proche Lardy / Bouray

Grossesse – Emotivité – Nausées - Peurs – Accompagnement sophrologique


Pourquoi les femmes enceintes sont-elles émotives pendant la grossesse ?

Les nausées, les peurs, les contractions, la douleur…

Comment la sophrologie prénatale accompagne-t-elle les femmes enceintes ?

Pourquoi les femmes enceintes sont-elles émotives ?

Vous êtes enceinte ! Félicitations !

Il y a parfois une grande différence entre l’état de grossesse, parfois idéalisée avant la conception, et la réalité une fois la grossesse confirmée à cause des chamboulements qui surviendront tout au long des neuf mois qui vont suivre. En effet, nous allons voir dans cet article que la femme subit d’énormes changements aux niveaux physiques et psychiques.

Commençons par les modifications physiques qui vont venir bouleverser tout son corps et le fonctionnement de celui-ci.

Tout commence par la modification de l’utérus qui s’agrandit, dû à la multiplication des cellules dès les premiers jours de grossesse, mais aussi à mesure que les semaines passent. L’utérus qui grandit repousse le diaphragme, ce qui explique pourquoi la femme enceinte est essoufflée dès le début de la grossesse. Au bout de seulement quelques semaines, il repousse également le système digestif et la vessie, ce qui engendre, des maux tels que brûlures d’estomac, crampes, nausées, vomissements et des envies fréquentes d’uriner.

L’aspect physique de la femme change aussi par une prise de poids régulière et cela vient modifier son schéma corporel, l’image qu’elle a d’elle-même et ce qui peut être perturbant pour de nombreuses femmes. Il va lui falloir accepter sa nouvelle image.

Le rythme cardiaque de la future mère va augmenter pour s’adapter au besoin du fœtus et sa respiration va se restreindre. En effet, les besoins en oxygène du fœtus enlèvent entre 20 % et 30 % de la capacité respiratoire de sa mère. Ce qui explique sa fatigue et son essoufflement.

Les mois avançant, l’équilibre de son corps va être modifié avec le déplacement de son centre de gravité, ce qui va provoquer des douleurs au dos, voir des crampes dans les membres inférieurs.

 

Les modifications psychiques sont également multiples au cours de la grossesse.

Irritabilité émotionnelle, fous rires, larmes, la femme enceinte passe de statut de femme, voire de jeune femme au statut de future mère, ce qui peut chambouler sa perception d’elle-même, ce décalage de génération peut générer un chamboulement émotionnel, l’anxiété de l’accouchement, des inquiétudes fondées ou pas concernant la santé du bébé, ou bien encore la peur de l’inconnu, la peur du retour à la maison après la naissance avec la reprise du travail.

Cette ambivalence psychique et les nombreux changements physiques que subissent la future mère, expliquent pourquoi les femmes enceintes pleurent sans raison sans vraiment savoir pourquoi et pourquoi elles sont si émotives.

Cet état d’émotivité n’est pas à banaliser et peut-être abordé en sophrologie.

Les nausées, les peurs, les contractions, la douleur…

Les nausées et vomissements touchent environ 85 % des femmes. Ses petits maux qui touchent les femmes enceintes ne sont pas à négliger sous prétexte que c’est soi-disant « une phase normale de la grossesse ». Ces nausées ont un véritable impact sur leur vie. À la fois physiologique, mais aussi sur leur vie de famille et au travail. Car les nausées n’ont pas lieu que le matin, mais peuvent être ressentis tout au long de la journée.

1 femme sur 4 ressentira des nausées jusqu’au 3ᵉ trimestre.

Il ne faut pas banaliser les nausées et les vomissements lorsque ceux-ci sont importants et en parler à votre médecin ou votre sage-femme qui suit votre grossesse. L’impact psychologique de celles-ci peuvent affecter la femme sur le déroulement et le vécu de sa grossesse.

Les peurs autour de l’accouchement sont encore très présentes aujourd’hui et il est primordial d’éviter les séries médicales où les accouchements se passent toujours dans des cris et des douleurs. Internet sur lequel on retrouve de tout, mais aussi et surtout les récits catastrophiques de proches ou de personnes toujours prêtes à raconter en surenchérissant leur propre accouchement.  Tout ceci risque de créer une image déformée qui va engendrer peur et douleur. Il est primordial de garder à l’esprit que chaque femme est différente et vivra son accouchement de manière différente.

Le corps des femmes est conçu pour donner la vie.

Généralement, les douleurs sont dues aux tensions musculaires, car la femme, en se raidissant de peur d’avoir mal, bloque le processus naturel de l’accouchement. Si à l’inverse la future mère laisse le processus naturel de mise en tension des contractions utérines puis relâche totalement son corps entre 2 contractions pour se mettre dans sa bulle de détente et récupérer alors, le travail avance et permet un accouchement plus rapide et moins douloureux. En effet, elle va suivre le rythme de son corps sans se crisper et permettre à son bébé de cheminer plus facilement vers la sortie. Lutter contre les contractions, c'est bloquer son corps, souffrir inutilement et cela rallonge le temps de l’accouchement. De plus, la femme doit s’autoriser à bouger et à spontanément prendre des positions antalgiques qui vont lui permettre de se mettre à l’écoute de son corps et de ses ressentis.

Le corps de la femme est bien fait, car lors de l’accouchement la sécrétion d’endorphines abaisse le niveau de douleur et met la femme dans sa bulle de détente entre deux contractions.

Travailler sur ses peurs avec une professionnelle est important pour vivre un accouchement le plus serein possible.

Comment la sophrologie prénatale accompagne les femmes enceintes ?

Sophrologue spécialisée dans l’accompagnement à la naissance et de la maternité, j’accompagne les femmes enceintes dès le début de leur grossesse ou à différents stades de leur grossesse.

La sophrologie est de plus en plus recommandée pour accompagner ces femmes afin de les aider à se reconnecter à leur corps et leurs émotions au tout long de leur grossesse.

Cette méthode douce et efficace va leur donner des outils utilisables dans leur quotidien afin de leur permettre de répondre aux différents besoins au cours des trimestres.

Cette thérapie intervient comme un réel soin de confort pour vivre une grossesse épanouie. La sophrologie ne se substitue pas à un suivi médical par un médecin, obstétricien ou une sage-femme.

Pour en savoir plus sur mes accompagnements :


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Grossesse – Emotivité – Nausées - Peurs – Accompagnement sophrologique

01 Juil 2022

Pourquoi les femmes enceintes sont-elles émotives pendant la grossesse ?
Les nausées, les peurs, les contractions, la douleur…
Comment la sophrologie prénatale accompagne-t-elle les femmes enceinte...

Comment se déroule un accouchement naturel ou hormonal ?

01 Juil 2022

Un accouchement naturel ou hormonal, (il faut comprendre ici sans péridurale) est le résultat d’un magnifique processus crée par le corps.
 
L'ocytocine, hormone secrétée par l’hypothalamus ainsi q...

Comment connaître son cycle de sommeil ?

16 Mai 2022

Aujourd'hui je souhaitais aborder avec vous comment connaître son cycle du sommeil ?
 
 A quel rythme appartient votre sommeil ?
Comment retrouver facilement le sommeil selon mon rythme ?
Comment ...

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vousUn service deDoctolib