Exemple de positionnement Prendre RDV
Fabienne AUZANNEAU
68 Grande Rue, 91510 Janville sur Juine, France
Disponible aujourd'hui de 12h30 à 18h30
Fabienne AUZANNEAU
Retrouvez facilement de la sérénité en toutes circonstances !

Notre mémoire, comment elle fonctionne ?


87 vues

Mémoire - capacités cognitives - structures cérébrales

Qu'est ce que la mémoire ?

La mémoire est cette capacité biologique et psychique qui permet de retenir, de conserver et de restituer des informations, des souvenirs.

Pour retenir des informations, des souvenirs, la fonction mnésique utilise différentes aires cérébrales de notre cerveau.

Nous avons principalement 2 types de mémoire :

  • La mémoire à court terme ou mémoire de travail qui permet de stocker en moyenne 5 à 9 choses. Elle se situe dans le lobe frontal.
  • La mémoire à long terme qui permet de stocker un maximum d'informations, dans différents cortex et lobes de notre cerveau.

 

Quels sont les effets du vieillissement sur notre mémoire ?

Avec l'âge qui avance, il n'est pas rare d'entendre que les adultes, les séniors ressentent

  • un ralentissement de leur réflexion,
  • une diminution de leur mémoire,
  • une difficulté à rester concentrer.

 

Concernant, la diminution de la mémoire, nous pouvons tous agir facilement en changeant quelles que mauvaises habitudes que nous prenons au quotidien.

Ce principe est d'ailleurs valable pour tous, dès le plus jeune âge.

Bien souvent, nous utilisons des termes passe-partout tels que " truc", "machin", "bidule", "chose", "schmilblick"... qui renvoient à des objets ou à des personnes.

En employant au quotidien, cette pantonymie qui consiste à désigner un terme par un autre, ainsi que beaucoup d'interjections tels que "hein", "hum", nous finissons par  ne plus employer  les bons mots ou expressions que nous oublions.

Il est donc indispensable de chercher à enrichir notre vocabulaire et à chaque fois que l'on s'en rend compte à rectifier en utilisant le bon terme.

Pourquoi on oublie ?

Une trace mnésique existe dans le cerveau. Il s'agit de souvenirs.

Lorsque l'on cherche à se rappeler de quelque chose, nous réactivons un réseau de neurones qui stocke l'information dans notre mémoire.

Si ce rappel échoue, ce souvenir ou cet événement reste dans le cortex sans que l'on puisse y accéder.

Si le rappel réussit, on se souvient du fait ou de l'événement.

Ne vous ait-il jamais arrivé, de vous apprêtez à faire quelque chose, mais une fois sortie de la pièce dans laquelle vous étiez, d'oublier ?

Sortir d'une pièce change notre perception environnementale, nous perdons les signaux  qui nous permettent ce rappel. Bien souvent, il suffit se remettre dans la précédente situation pour se souvenir de ce que l'on devait faire.

Comment améliorer notre mémoire ?

Voici quelques points à prendre en compte pour améliorer sa mémoire, ou plutôt de ses mémoires car nous avons plusieurs façon de retenir et conserver des informations :

Travailler sa mémoire autrement, car il n'est pas rare qu'au cours de notre vie notre mémoire principale change. Par exemple "Le par coeur" appris à une époque n'est parfois plus possible.

Il est alors intéressant d'essayer d'autres manières d'apprendre ou de retenir.

Dans nos apprentissages nous pouvons  stimuler nos différentes mémoires  :

  • Auditive
  • Ecrite
  • Visuelle
  • Olfactive
  • Sensorielle
  • Gustative
cerveau qui se muscle
  • Il est important d'utiliser le plus souvent possible un vocabulaire riche et varié et donc ne pas se contenter d'utiliser toujours le même vocabulaire.
  • Faire l'effort de chercher les bons mots plutôt que d'utiliser des termes passe-partout.
  • Prendre le temps de construire des réponses
  • Traiter "l'information" en faisant des liens, des associations, avec d'autres informations connues. Mnémotechniques.
  • Se répéter plusieurs fois dans sa tête ou à voix haute ou bien écrire, ce que l'on cherche à retenir, pour activer nos neurones. De façon, à ce que l'on s'en rappelle plus facilement à l'avenir.
  • Les répétitions sont importantes, leurs fréquences étalées 10 minutes chaque jour sont plus favorables à l'apprentissage, plutôt qu'un seul jour pendant 1 heure.


Quels sont les autres axes à prendre en compte pour ralentir le vieillissement de notre mémoire ?

Pratiquer une activité physique modérée mais régulière, en plus, d'entretenir notre corps, cela aide à retarder le déclin de la mémoire et de la vitesse cognitive. Le sport ou activité physique, apporte un taux d'oxygénation nécessaire à notre sang et nos cellules, cela augmente notre immunité et secrète de l'endorphine (l'hormone du bien-être, qui diminue le stress).

Il est nécessaire de stimuler notre cerveau à tout âge.

De continuer à travers divers apprentissages à stimuler toutes nos capacités cognitives :

  • bricolage
  • cuisine
  • couture, tricot, crochet
  • mots croisés, sudoku, scrabble, puzzle
  • jeux de cartes, jeux de société
  • apprentissage d'une langue
  • faire du théâtre, chanter, jouer d'un instrument
  • billard, échecs, dames
  • lire, des livres, des journeaux, des revues
  • Liste non exhaustive
mots croisés

Avoir un sommeil réparateur, qui aide à la régénération de tout notre corps (nos cellules, nos muscles, nos os, nos organes...)

Le sommeil est capital pour notre mémoire. C'est la nuit que nous ancrons nos apprentissages de la journée.

Lorsque nous manquons de sommeil ou que nous sommes trop fatigués, notre cerveau n'est simplement pas en mesure de réfléchir correctement, d'apprendre ou de rester concentré.

Je vous renvoie vers mes articles sur le sommeil dans les liens ci-dessous.
 

Bien nourrir notre cerveau.

En lui apportant une bonne alimentation :

- riches en fruits, légumes de saison

- en bonnes graisses :

  • Graisses mono saturées (huile d'olive, avocats, amandes, noisettes, noix...)

- et nutriments :

  • Acides gras : oméga 3 (saumon, sardines, hareng, maquereau, huile de lin, huile de colza...)
  • Vitamine B : qui soutiennent la production de neurotransmetteurs (oeufs, céréales complètes, chou, brocoli, chou-fleur, haricots rouges...)

 

  • Acides aminés : qui aide la production de neurotransmetteurs tels que la mémoire et la concentration (viande, volailles, poissons, oeufs, produits laitiers, noix et graines)
  • Antioxydants : protègent les neurones des inflammations dus aux radicaux libres et améliorent les fonctions cognitives ( chocolat noir, baies, grenade, café moulu, thé vert, légumes feuillus verts, noix et graines)

Manger équilibré à chaque repas contribue donc à garder un cerveau en bon état et par conséquences directes à garder de la mémoire et de la concentration.

 

Bien s'hydrater. L'hydratation joue un rôle important pour nos neurones.

En effet, pour fonctionner correctement et avoir toutes ses capacités de concentration et de mémorisation, le cerveau a besoin d'être bien hydraté tout au long de la journée.

Des études ont montré que la déshydratation entraîne une diminution de nos capacités de 10% = difficulté de concentration, de mémorisation et fatigue physique.

La déshydratation commence quand on ressent la soif = "j'ai soif !"
 

Comment la sophrologie peut-elle m'aider ?

Je vais vous aider à faire un point et vous aider à prendre conscience de vos capacités, à les développer et/ou les retrouver.

Bien souvent le stress entraine des trous de mémoire. Cette situation survient par exemple souvent durant un examen.

Résultat lorsque l'on n'arrive pas à se souvenir de quelque chose, on s'énerve. Et plus on cherche, plus on s'agace,  et plus on se focalise et moins on retrouve. On rentre alors dans un cercle vicieux.
Il est donc important d'arriver à gérer son stress, de retrouver confiance en ses capacités.

 

L'anxiété (un stress de longue durée ou chronique) endommage les structures cérébrales gérant la mémoire.

Nous verrons ensemble plus en détail comment vous accompagner pour vous aider à retrouver toutes vos facultés liés à votre mémoire.

 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Notre mémoire, comment elle fonctionne ?

30 Nov 2023

Mémoire - capacités cognitives - structures cérébrales

Qu'est ce que la mémoire ?
La mémoire est cette capacité biologique et psychique qui permet de rete...

La dépression saisonnière

07 Nov 2023

Causes - symptômes - remèdes
On entend parler chaque année à l’automne ou en début d’année de dépression saisonnière. Mais c’est quoi finalement ?

Avec l'ar...

Le cancer, on en parle ?

21 Sep 2023

Qu'est-ce que le cancer ?
Tout d'abord, contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, le cancer n'est pas une maladie récente ou du vingt-et-unième siècle, ...

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.